25 mai 2017

A la litière du silence.

  Mais où est la route ? Sinuosités et brouillards cachent l’horizon. Dois-je aller à droite, à gauche, tout droit ? Rien n’est indiqué. Ma voix marche à travers champ et survole les langues de clôture et de mutilation.           J’écris sur la tige du jour l’imprononçable bleuissement d’une existence retranchée dans une introspection maraîchère. J’ai quitté trop tôt la fragile beauté du ventre nourricier.   Ah ! Lâcher du lest. Dès à présent, il me faut apprendre pour de... [Lire la suite]
Posté par lacollineauxciga à 09:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

17 mai 2017

Dos-à-dos avec moi-même

             O terre de vie ! Parfois, je voudrais effacer les flammes de l’aurore gorgée d’existence.   Il me plairait de gommer toutes ses lignes blanches pour que puisse librement dériver l’arc-en-ciel dans le tremblement des nuages qui me surplombent.   A son commencement, la vie réjouit la lumière perlée de tendresse et force l'obscurité à s'isoler dans les profondeurs de l’infini.   ... [Lire la suite]
Posté par lacollineauxciga à 08:22 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
11 mai 2017

La veillée des grains abandonnés.

     Heureux, celui qui peut voir au-delà de sa propre solitude. En moi, la clef des champs appelle un autre monde.   Dans les profondeurs de mon corps est écrit la part cachée de la providence qui compose mon être.             Je marche à côté de ma voix, en parallèle. Je suis là, entre la laitance natale et le refuge obsessionnel du bonheur de vivre.   Je résonne dans la transgression. Je retentis hors de l’écho communiant sa verve... [Lire la suite]
Posté par lacollineauxciga à 19:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]