10 avril 2014

Jean-Marc La Frenière

Un vers des quatre sous. La poésie s’habille de pauvreté. Lorsqu’il est gorgé d’humain, un vers de quatre sous peut coûter cher de vie. Il faut tremper les sens dans un bain de bonté, donner de l’homme à l’appétit des mots. Il ne faut pas confondre la fleur avec le vase, les fruits avec la corbeille, la parole avec la grammaire. Par horreur de l’esclavage, j’ai déserté l’école. Il ne faut pas se faire d’accroire. On a beau se poser des questions, expérimenter le temps, l’espace, la matière, résoudre des problèmes, on ne paie pas pour... [Lire la suite]
Posté par lacollineauxciga à 10:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

28 décembre 2013

Jean Marc La Frenière

On ne dit pas les mots   Où allons-nous ? Que faisons-nous ? L’âme est à l’étroit dans notre corps en location. Aliénés par le superflu, on détruit ce qui suffit pour vivre. On a troqué l’intelligence pour des idées toutes faites, le temps pour des horloges, l’espace pour des images de synthèse. La mer nous recrache du gasoil au lieu de papillons de sel et de grimoires d’algue verte. Nous sommes allés trop loin dans l’ignorance de la terre. La colère des abeilles a fait tourner le miel et celle des oiseaux détraque les... [Lire la suite]
Posté par lacollineauxciga à 11:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
13 décembre 2013

Merleau-Ponty

" Il n’est pas plus naturel ou pas moins conventionnel de crier dans la colère ou d’embrasser dans l’amour que d'appeler table une table. Les sentiments et les conduites passionnelles sont inventés comme les mots. Même ceux qui, comme la paternité, paraissent inscrits dans le corps humain sont en réalité des institutions. Il est impossible de superposer chez l’homme une première couche de comportements que l’on appellerait « naturels » et un monde culturel ou spirituel fabriqué. Tout est fabriqué et tout est naturel... [Lire la suite]
Posté par lacollineauxciga à 19:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
27 novembre 2013

Bernard Campan et Alexandre Jollien

Dialogue entre Bernard Campan et Alexandre Jollien : Le bonheur d’être amis Le philosophe Alexandre Jollien et le comédien Bernard Campan sont amis. Comment définir ce lien si fort et si particulier ? Dialogue tendre et profond. Hélène Mathieu Lors d’une rencontre à Psychologies à propos de son dernier livre, Alexandre Jollien avait évoqué son amitié avec Bernard Campan. En termes tellement émouvants que nous avons eu envie de les entendre en parler ensemble. Qu’est-ce qui lie deux êtres a priori si dissemblables ? Comment... [Lire la suite]
Posté par lacollineauxciga à 19:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]