19 mai 2018

LA COLLINE AUX CIGALES

    LA COLLINE AUX CIGALESVERSION ALLEGEE EN DEUX TOMES POUR SE PROCURER L'OUVRAGE C'EST ICI : BONNE LECTURE ! L'espoir, dans sa robe décousue, n'advient qu'après la culbute des ombres. Il lui faut évacuer toutes les bourres de crasses spongieuses et tous les duvets sales amassés dans la brouette d'amertume.http://lacollineauxciga.canalblog.com  
Posté par lacollineauxciga à 00:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

16 janvier 2018

Les Marchés des Créateurs de l'UACALR

Posté par lacollineauxciga à 09:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
09 novembre 2017

U A C A L R

Posté par lacollineauxciga à 07:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 janvier 2017

Le cri qui ne sortira jamais.

Le cri qui ne sortira jamais veille dans ma gorge comme une péninsule perpétuelle. Un fleuve avance et le ciment des jours tortueux se brise. Mille conquêtes siègent dans les fragiles trous où s’oxydent les fruits laissés là en pâture aux oiseaux migrateurs. Dansent sur les vitres lessivées, l’insomnie de tous les soupirs que je n’ai pu mettre en terre. Elle est nue la campagne qui m’attire. Le noir melon de l’angoisse git tout près des paravents de l’infortune où, dans la pénombre, se reflète une lune hygiénique et sourde. Toute la... [Lire la suite]
Posté par lacollineauxciga à 16:45 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
17 novembre 2016

NOUMENE EDITIONS

Posté par lacollineauxciga à 18:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
07 juin 2016

ALBERT JACQUARD

9 ☛ L’avenir du travail (1 - Révolution intérieure)
Posté par lacollineauxciga à 21:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

24 avril 2016

A ma fille.

Regarde en arrière, il pleut des gens. Neige tremblée, mouchetée, tombée légère d'origines multiples. Mémoires anciennes donnant chair au présent, tu es leur sillage ma fille. Le passé n'est visible qu'au drapé du rideau qu'on soulève parfois. Dans cet avant de soi, les jeux, les histoires, les séductions, les ornements, tout se confond, se fond, chaque unique mêlé́. Des murmures clapotent, il faut tendre la mémoire pour retrouver le fil. La langue est incertaine, la traduction aléatoire. Toujours les marionnettes courent pour... [Lire la suite]
Posté par lacollineauxciga à 08:04 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
08 mars 2016

Albert Jacquart

Albert Jacquart : L'avenir du travail
Posté par lacollineauxciga à 08:08 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
23 février 2016

Marguerite Duras

  « Ecrire c’est aussi ne pas parler. C’est se taire. C’est hurler sans bruit.    Ecrire quand même malgré le désespoir. Non : avec le désespoir. Quel désespoir, je ne sais pas le nom de celui-là. Ecrire à côté de ce qui précède l’écrit c’est toujours le gâcher. Et il faut cependant accepter ça : gâcher le ratage c’est revenir vers un autre livre, vers un autre possible de ce même livre. »    ICI
Posté par lacollineauxciga à 07:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
10 janvier 2016

BLOG DE : CHEVAL FOU

Et ma tristesse   Et l’univers immense  Et ses astres perdus dans leurs rondes  Et ce passé qui s’égare en des myriades d’années-lumière  Et l’infini des mémoires qui arpente son ignorance  Et l’homme grain de sable et d’eau articulé  Qui rampe entre sa faim de vivre et celle de tout vouloir  Et ces nains de terre atrophiés de la connaissance  Qui du haut de leurs incultures prétendent au Tout savoir  Alors même qu’ils n’ont lu qu’un Livre  Et ces atrophiés de la conscience... [Lire la suite]
Posté par lacollineauxciga à 18:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]