04 juillet 2015

RésonNances (23)

imagesNH404I19La rumeur siège au bord de l’envahissement. Elle comble le vide des ténèbres par l’explosion du langage libre et le secret des choses inconscientes. 

 

La voix en rafales s’affale comme un air suspendu que plus rien ne retient. Elle médite dans les fonds de brume avant de surenchérir la pitié que l’on n’accorde qu’à soi-même. 

 

Vulnérable de soi autant que des autres, nous habitons la concision de nos brièvetés de la même manière que le désarroi de nos tressaillements. L’ombre d’un mirage suffit à changer notre regard sur le monde. 

 

                            Tout se meurt sous les strates de l’univers vu ou projeté. Les images se chevauchent, s’amalgament puis s’éteignent. D’autres arrivent et suivent le même trajet. Mais, rien ne dure. Rien ne dure. Rien ne dure.  

 

Parfois, je hais l’éphémère durant sa transition vers la pierre sèche. 

 

 

- Bruno Odile - Tous droits réservés ©

Posté par lacollineauxciga à 05:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur RésonNances (23)

Nouveau commentaire